Qu'est-ce qu'un bon logo ?
La création d’une identité visuelle est un processus complexe et exigeant. Hormis l'aspect esthétique et la singularité du design, il s’agira de créer ou révéler une marque afin de la rendre mémorisable. Il s'agira également de transmettre les valeurs de l'entreprise, de l'organisme ou de l'évènement associé. Cet ensemble de concepts doit être contenu dans une seule image, le logotype.
Le logotype qui identifie une activité, un service ou un évènement donne une première impression, souvent décisive, de la même manière que notre apparence joue un rôle essentiel dans la perception que notre interlocuteur à de nous.
1 - Simplicité
"La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer. " Antoine de Saint-Exupéry.
La simplicité du dessin d'un logotype inspire confiance. La sobriété joue aussi un rôle important pour la mémorisation (Nike, Apple, Mercedes, ...). Aujourd'hui, cette sobriété est indéniablement essentiel dans un monde saturé par les images. Dans notre quotidien, les sollicitations visuelles sont telles qu'un logotype sobre aura plus de chance d'attirer l'attention qu'une image complexe et "bavarde".
2 - Typographie​​​​​​​​​​​​​​
Le choix d’une typographie est plus complexe qu’il n’y paraît. Le dessin de la lettre doit "résonner" avec le dessin de l'insigne de manière harmonieuse et justifiée. Ce choix doit servir le message.
De la même manière que la couleur évoque inconsciemment une idée, et parce que la typographie s'inscrit dans une histoire, un patrimoine culturel et collectif, elle suscitera de ce fait un sentiment.
Je préfère aussi un dessin de lettre exclusif de manière à servir avec précision le propos, et accompagner au mieux le design de l'insigne. Nous éviterons de ce fait une police de caractère banale ou trop ornementale, voir artisanale.
Je m'assure également que la typo soit toujours lisible, même lorsque la taille du logo est réduite.
3 - Couleurs
La couleur est aussi porteuse d’un message, décrypté par notre cerveau, qui influence parfois jusqu’à notre comportement." Conférence, Université de Nantes à écouter ici.
La perception des couleurs est liée instinctivement à leur présence primitive dans la nature. Mais le contexte culturel ou sociologique joue également un rôle majeur dans leur perception. Ainsi, une couleur peut avoir une connotation négative ou positive selon la région dans laquelle elle est perçue.
Les couleurs doivent renforcer l'identité visuelle et le message, et non les contredire.
Chaque couleur étant associée à un objet naturel, le cerveau lui attribue automatiquement un concept, une connotation, une valeur symbolique.
Ainsi, le bleu sera associé à la mer et au ciel, et on lui attribuera la paix, le calme, la sérénité, la fraîcheur, la protection, le sérieux, le rêve, la sagesse, la vérité, la loyauté, la pureté et la sensibilité. Il est à ce titre souvent utilisé dans un contexte technologique ou international.
Le logo doit également pouvoir être décliner en noir et blanc pour certains usages spécifiques.
4 - Equilibre et harmonie
Une identité visuelle est perçue de manière attrayante et plaisante lorsqu'un équilibre est trouvé entre le graphisme, la couleur et la typographie. L'interaction et la juste mesure entre ces éléments détermine l'harmonie globale de l'image.
Le logotype sera également pensé de façon à ce qu'il puisse vivre et s'exprimer pleinement sur tous types de supports (digital, print). Sa lisibilité doit en effet rester irréprochable à taille réduite comme l'impose certains standards web (affichage dans un carré ou un rond).
5 - Singularité
Un logotype n'est pas une image décorative, ni une oeuvre d'art, mais bien une image de communication qui vise à construire la notoriété d'une entreprise ou d'une organisation.
Chaque élément graphique qui le constitue sert à véhiculer un message. Ainsi l'identité visuelle résulte d'un long travail de réflexion et d'une expertise approfondie, mettant de côté l'appréciation subjective ("j'aime, j'aime pas"), pour se concentrer exclusivement sur l'efficacité.
Il en découle une image singulière et unique, simple à mémoriser, qui distingue parfaitement l'entreprise de sa concurrente.​​​​​​​
6 - Efficacité
Vous l'aurez compris, l'efficacité d'un logo résulte de la maitrise de la sobriété, de la typographie, de la couleur, de l'équilibre et de la singularité.
Guénolé Le Gal © 2020
Back to Top